Comment développer une communication efficace en moins d’une heure par jour sur Facebook ?

Le réseau social Facebook est une véritable mine d’or pour les marques. Peu importe votre stratégie, vous trouverez toujours des outils pour la mettre en oeuvre. Mais le réseau peut également être une véritable perte de temps si vous ne savez pas où creuser !

Il faut donc être malin et faire les bon choix pour gagner du temps et de l’argent. Optimiser vos moyens sur Facebook, jusqu’à investir moins d’une heure de travail par jour, c’est possible. Comment ? Grâce à un effort préalable pour organiser vos taches et en respectant quelques directives simples et efficaces que je vais évoquer dans cet article.

1 ) Définir votre stratégie social media :

Premièrement, il faut définir votre stratégie social media, et donc définir et cadrer les actions que vous souhaitez réaliser sur Facebook. C’est la première et la plus importante de vos taches si vous ne voulez pas perdre du temps et vous disperser. Je le dis dans chaque article mais c’est par ce que je remarque trop souvent que les marques et les destinations touristiques se dispersent trop sur Facebook.

Bien souvent, on croit qu’au dessus de 20 000 fans, la portée des publications d’une page diminue. En réalité, c’est l’exigence des algorithmes de diffusion qui à une époque montrait un seuil. Avoir 1 million de fans pour une grande destination touristique ou une marque et toucher ce million de fans à chaque publication est désormais possible. Pour preuve, la page du média Firerank, sur laquelle j’ai construit mon expérience et qui compte plus de 1.5 Millions de fans. Certaines de ses publications atteignent plus de 6 millions de personnes ! (naturellement : sans boost payant).

Facebook est d’ailleurs un excellent moyen de fidélisation, mais pour cela il faut s’y prendre correctement… Pour aller plus loin, je vous laisse vous référer à mon article : Créer votre stratégie social média

2 ) Préparer votre fil d’actualité

Deuxièmement, il faut tisser votre propre réseau sur Facebook. Cela vous permettra d’effectuer facilement et rapidement votre veille concurrentielle mais aussi de trouver des contenus à partager.

Pour cela, je vous conseille de créer un profil vierge sans amis et de suivre les pages Facebook de vos adhérents (pour un office de tourisme), ainsi que les pages des acteurs locaux et de vos concurrents… Penser à cocher la case « voir en premier » dans le menu « Déjà abonné » ou « S’abonner »

Une fois cela fait, les contenus partagés par ces pages apparaîtront dans votre fil d’actu. 10 minutes vous suffiront alors chaque jour pour parcourir l’ensemble des contenus publiés par votre réseau.

3) Trouver et produire du contenu :

Pour faire vivre votre page, il faut tout d’abord à faire est de trouver des contenus à partager. Ces contenus doivent correspondre à la ligne éditoriale de votre stratégie social média. Les contenus les plus faciles à utiliser sont ceux de votre communauté et de votre réseau. L’étape précédente est donc primordiale. Cela devient alors très facile de partager chaque jour les contenus les plus intéressants de votre réseau. De plus, cela met en valeur vos adhérents, votre territoire et votre communauté.

La production de contenu dépend de votre objectif. Je n’intègre pas le coût horaire de la production de contenu dans le temps accordé à la communication sur Facebook. La plupart du temps, ces contenus ne sont pas produits uniquement pour Facebook. Il est donc dans votre intérêt que le contenu que vous produisez en continu pour votre communication soit également diffusé sur votre site ou tout autre plateforme susceptible de générer de l’audience.

Cette production de contenu fait de plus partie des missions du service communication d’un office de tourisme. Il suffit donc de réfléchir vos contenus pour qu’ils soient également diffusables sur Facebook. Vous pouvez également choisir de produire des contenus dédiés à Facebook, cela dépendra de votre stratégie social média. Le coût de ce temps de production devra donc être anticipé dans votre stratégie social media.

4) Programmer vos publications :

Il existe sur les pages Facebook un outil de programmation des publications. Il est extrêmement pratique pour gagner du temps et optimiser votre audience. Il vous permet par exemple de programmer tous les matins les publications qui seront diffusées sur votre page pendant les prochaines heures. Il est donc tout à fait possible de prévoir 10 minutes par jour pour programmer vos contenus de la journée.

5) Animer la communauté :

La tache sur laquelle vous perdez certainement le plus de temps, c’est l’animation de la communauté. En soit cela se résume à : lire et répondre aux commentaires sur les publications. Je vais certainement vous surprendre, mais je vous conseille de ne jamais répondre aux commentaires sur Facebook. Pourquoi ? la réponse dans mon article “Votre page Facebook ne vous appartient pas”

Tout au plus, vous pouvez effectuer un travail de veille de temps en temps, afin de repérer des remarques de qualité vous permettant d’améliorer vos prestations.  L’animation de la communauté doit donc s’arrêter au choix des contenus diffusés. À vous de connaitre votre communauté pour choisir les contenus qui provoqueront ou ne provoqueront pas de réactions. Si votre stratégie social media et votre ligne éditoriale sont bien définies, vous ne rencontrerez normalement qu’un nombre limité d’incidents. En cas d’incident mon article vous permettra de savoir comment réagir : “Quand votre communauté s’emballe sur une publication comment gérer ?”

6) La réponse aux discussions chat :

Vous recevrez trois types de messages sur le chat de votre page Facebook :

  • Les messages d’insultes, les critiques non-constructives, les petits malins qui s’ennuient, les questions méta-physiques sur la place de la terre dans l’univers, et j’en passe… Pour ceux-là, une seule réponse courtoise et préenregistrée suffit. “Bonjour, nous avons bien pris en compte votre message…” Cela ne sert à rien de perdre plus de temps en réponse, elle ne sera généralement ni lue ni considérée. Pour les personnes insistantes et gênantes, un signalement ou plus radical un bannissement vous permettront d’être tranquille.
  • Les demandes de renseignement : pour répondre à ces questions, faites appel à votre personnel d’accueil. Ils sont les mieux placés pour répondre rapidement et efficacement à vos clients. Avec l’habitude et des messages pré-enregistrés pour les questions fréquentes, cela ne devrait pas prendre à votre équipe plus de 20 à 30 minutes par jour.
  • Les questions techniques de fonctionnement ou de stratégie, les offres commerciales. Bien que plus rares sur Facebook, certains membres de votre communauté vous questionneront parfois sur vos choix stratégiques ou vous proposeront leurs services. Il faut alors mesurer la pertinence de la question et évaluer l’utilité du temps que vous allez passer à y répondre. L’idéal est bien souvent de renvoyer votre interlocuteur vers des documents officiels : charte, guide stratégique. Ou vers votre email si la proposition est intéressante… Simple et efficace, cela vous évitera de perdre du temps.

Si nous faisons les comptes, le gros de votre travail se situe donc en amont lors de la création de votre stratégie et de votre réseau de veille. La définition de votre stratégie social media et de votre ligne éditoriale vous prendra plusieurs jours. La création de votre réseau peut se faire en quelques heures grâce au listing de vos adhérents et acteurs de votre territoire. Il vous suffit de les retrouver un par un et de les suivre sur Facebook. La mise a jour de ce réseau est très rapide, il vous suffit de suivre la page Facebook de toute personne produisant un contenu intéressant.

Les autres missions ; la veille, la publication de contenu et la réponse au chat, ne devront pas vous prendre plus de 50 minutes par jour.

Je reste à votre écoute dans les commentaires pour évoquer ces différentes taches et les problèmes que vous avez pu rencontrer.

2018-02-05T18:06:29+00:00

JEAN-JÉRÔME DANTON

LE MARKETING 360°

Le marketing et la communication 360° sont plus interactif avec votre environnement. Ils ont pour principe d’utiliser tous les vecteurs de communication accessible : online et offline. La démarche à 360° est une construction du marketing, et de la communication qui exploite toutes les ressources disponible de la marque de manière structurée et cohérente. Autrement dit, l’objectif est d’identifier et de coordonner l’ensemble de ces ressources et des vecteurs, de façon à intégrer le tout dans une seule logique stratégique.

MA MÉTHODOLOGIE

Lorsque je travail avec vous je procède donc par étape, premièrement, je découvre le puzzle : j’analyse et catégorise vos objectifs, votre environnement et vos moyens. Ensuite j’imagine le puzzle : je détermine quelle combinaison de  moyens va vous permettre d’atteindre vos objectifs. Enfin j’assemble avec vous le puzzle : je vous propose une structure et une organisation pour que le puzzle s’emboîte dans les meilleures conditions.

Mes dernières réalisations

Mes conseils digitaux